CHRÉTIENS D'AUJOURD'HUI
Pour des Communautés d'Église obsédées par le service de l'Humanisation de leur société !

Consultez le Sommaire de Chrétiens d'aujourd'hui et choisissez selon votre appétit !  

Si vous souhaitez m'écrire : canonge.paul@wanadoo.fr
Nous sommes le

   ACCUEIL   

   NEWS SOCIETE    

   NEWS EGLISE        ESPOIRS         NEWS D'AILLEURS            LECTURES      LIENS et CONTACT 
+ HUMOUR

DES FEMMES ORDONNEES DIACRES, PRETRES et EVEQUES !

1. ORDINATIONS sur le Saint Laurent 

L’estuaire du Saint Laurent –entre Canada et U.S.A.- baignait dans une merveilleuse lumière étincelante par un temps magnifique lorsque la procession descendit la rue de Gananoque vers le quai. C’était en début d’après midi, le 25 Juillet 2005 et les cinq candidates au diaconat , les quatre diacres qui allaient être ordonnées prêtres, les trois femmes évêques qui allaient procéder aux ordinations, d’autres prêtres et ministres, les femmes de notre cycle de préparation et une foule de membres des familles, amis, invités et partisans de l’ordination des femmes formaient un courant impatient vers la berge pour attendre le bateau à bord duquel l’ordination allait se dérouler. Il y avait aussi un essaim de photographes, de journalistes et reporters qui venaient des U.S.A., du Canada et d’autres pays pour rendre compte de cet événement historique. Au début de la cérémonie une Américaine d’ origine Algonquin entraîna la communauté pour chanter et rythmer « Strong  women » . Puis  nous avons entonné « me voici » pour la procession d’entrée .Le bateau était rempli et plusieurs petits bateaux suivaient avec les gens des médias qui filmaient en direct l’ordination des premières femmes catholiques romaines au diaconat et à la prêtrise en public en Amérique du Nord .

Un membre de la famille ( le mari dans plusieurs cas , deux d’entre eux étant prêtres eux- mêmes ) présentait avec beaucoup d’émotion chaque candidate ou c’était un/e ami/e, disant pourquoi,  à son avis   on devait ordonner cette candidate.

Souffrance et joie se peignaient sur les visages. Dans l’homélie on compara deux modèles de bateau symbolisant l’ Eglise, celui-ci avec enfin les femmes à bord, avec ce/lles/ux qui aspirent à réformer l’église – et le vieux modèle à l’ancre et à l’abri dans le port, rempli de marins endormis qui ne veulent pas savoir qu’ un bateau est fait pour naviguer en haute mer, pour avancer, pour emmener les gens où ils ont besoin, désir et devoir d’aller. Ce fut ensuite le moment solennel de la litanie des Saints, avec les candidates prosternées dans l’allée centrale jusqu’au fond. Victoria Rue remarqua que c’était très bien d’être ainsi parmi la foule, non devant un évêque à qui ces femmes ne promettent pas obéissance- mais plutôt parmi ces personnes au service desquelles les femmes sont ordonnées. Pendant l’imposition des mains , qui est le moment central de l’ordination, complètement en silence , des larmes d’émotion coulèrent aussi bien chez les ordinantes que dans le public qui était invité à se joindre au geste de l’imposition des mains .

Etaient présents beaucoup de prêtres et ministres d’autres traditions et ils furent invités aussi nombreux que possible à se placer devant avec les principaux célébrants  en conformité avec notre vision de l’ œcuménisme. Les ordinantes et les évêques avaient apporté de petites bouteilles d’eau en provenance de leur lieu de vie ou de leurs voyages récents : de l’Atlantique , du Pacifique , de Vancouver en Colombie Britannique, des fleuves et lacs des U.S.A., du fleuve Han de Séoul , des Alpes Autrichiennes :de l’Isar et du Danube. On versa tout dans un récipient qui fut ensuite vidé dans le Saint Laurent en signe d’unité de notre communauté de femmes pour le ministère et de notre présence sur le continent Nord Américain .

 2. REACTION DE L’ ARCHEVËQUE DE KINGSTON 

(Gananoque , où nous avons embarqué pour l’ordination est situé dans son diocèse ) Cette déclaration se trouve sur www.catholic.org: 

« TORONTO (CNS) - Neuf femmes vont être ordonnées prêtres à bord d’un bateau sur le Saint Laurent en Juillet ;cependant l’archevêque canadien Anthony Meagher de Kingston a indiqué que la cérémonie ne sera ni catholique ni une ordination. « s’essayer à l’ordination de cette façon, c’est sortir de l’église. Si certain/e/s décident qu’ il/elle/s ne veulent pas être catholiques, nous n’y pouvons rien .Je ne vais pas prendre une barque pour aller leur dire que ce qu’il/elle/s font est mal, a-t-il dit le 7 Juin.

En même temps Mgr Meagher dit que les actions ont du sens en tant que protestation. "il y a aucun doute que l'église ne doit changer. Les femmes doivent être plus impliquées dans les tâches de direction et la prise de décision . Mais mettre en scène une ordination invalide n'est pas la bonne façon d’y arriver ,a-t-il dit. "je pense qu'il y a des manières plus efficaces de protester," Une association d'approximativement 14 groupes coordonne la cérémonie d'ordination sous le nom : "Organisation des femmes prêtres catholiques romaines" La cérémonie aura lieu le 25 juillet au milieu du Saint Laurent, après une conférence du 22-24 juillet sur l'ordination des femmes à l'université de Carleton à Ottawa. Pour éviter la juridiction de l’Archidiocèse de  Kingston et du diocèse d'Ogdensburg,( N.Y.)., les organisateurs ont loué un bateau d'excursion qui croisera sur la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Parmi les presque 500 sièges disponibles, 220 ont été déjà achetés à un coût d' U.S.$ 85 chacun. Mgr Meagher a indiqué que la juridiction est "non pertinente parce qu'il n'y a pas ordination."

Cet événement de juillet sera le premier de son espèce en Amérique du Nord. Il est calqué sur un événement semblable qui a eu lieu en 2002 sur le fleuve de Danube, entre l'Allemagne et l'Autriche, où sept femmes ont été ordonnées par un évêque schismatique .

Les femmes qui ont participé à cette cérémonie ont  été excommuniées par le Vatican moins d'un mois après la cérémonie. Deux des femmes prêtres ont depuis été ordonnées "évêques" et pratiqueront les ordinations  du Saint Laurent.

Le Père Thomas Lynch, doyen des études au Séminaire St Augustin à Toronto, a prédit que le Vatican répondra rapidement, comme il a fait après l'incident du Danube. "Celles qui ont emprunté ce chemin précédemment ont  été excommuniées," a-t-il dit. "il y aura probablement une déclaration publique de Rome pour l’édification  des fidèles."

Victoria Rue , une candidate à la prochaine ordination, a indiqué que la menace de l'excommunication ne l’empêcherait pas de participer. "j’ai  toujours eu le sentiment que personne ne pourrait me séparer de mon église .Si elle (l’excommunication) se produit, elle se produit, mais ce n'est pas cela qui me découragera, " a-t-elle  dit.

Pour elle , son désir d’être ordonnée est en relation avec la compréhension que toutes les images de Dieu s’adressent à tous et toutes (inclusiveness ) Après la cérémonie, les femmes prêtres n'auront aucune paroisse et feront seulement un vœu de "Co-autorité," plutôt que d'obéissance. Une autre candidate, Michele Birch-Conery, 65 ans , une ex-religieuse qui vit sur l'île de Vancouver, continuera à enseigner l'analyse littéraire féministe à North Island College tout en agissant en tant que prêtre pour ce/lles/ux qui feront appel à elle "Nous pourrions être appelées par la communauté gaie et lesbienne ici sur l'île. Ils pourraient m'appeler pour faire une bénédiction ou un mariage. Je pourrais devenir probablement un commissaire de mariage pour la Colombie britannique, " a –t- elle dit.

Birch-Conery a indiqué qu'elle "se présenterait aux gens en tant que prêtre catholique."

Le Père Lynch a dit que l' enseignement de l’église stipulant que le sacerdoce était réservé aux hommes ne signifie pas que " les femmes sont inférieures en tant que personnes".

"L'église pense qu' elle a le droit d'ordonner seulement des hommes parce que c'est une tradition qui nous a été donnée par le Seigneur lui-même, et a été affirmée par la puissance de l'Esprit Saint à travers les siècles," dit Père Lynch. 

Dans n'importe quelle action des sacrements, c'est principalement le Christ qui agit, et seulement secondairement le prêtre. La masculinité du Christ, et par extension, le sacerdoce masculin, garde vivant le symbolisme nuptial qui est tellement ancré dans la théologie biblique et dans le  culte catholique, dit -il.

 Le Christ est l’époux de l'église, et si un prêtre doit... agir en la personne du Christ, il faut qu’il soit masculin," a dit le  Père Lynch. Source : www.catholic.org

 Après les ordinations ,  l’archevêque de Kingston a fait une déclaration à la presse dont le dernier paragraphe est particulièrement significatif : En voici des extraits : « les organisateur/trice/s de cet événement revendiquent d’être dans des  « eaux internationales» ; Le départ et le retour se feront à Gananoque,  qui est dans le diocèse de Kingston . Il est clair que le diocèse n’appuie pas cet événement . C’est profondément contraire à la fois à l’esprit et à la lettre de la loi de l’église d’essayer de créer une ambiguïté géographique pour s’efforcer de légitimer son échec à être en communion avec l’église locale. C’est évident que les femmes font beaucoup de bien dans l’église et c’est inexact de penser que l’ordination sacerdotale est le seul chemin pour travailler à répandre l’Evangile .

Les laïcs, hommes et femmes, sont également appelés à sanctifier les mondes du travail et de la famille, et n’ont pas besoin d’être prêtres pour cela. Il nous faut assurer qu’il existe dans les paroisses et dans l’Eglise, des structures qui permettent aux femmes d’exercer une véritable autorité basée sur leurs dons spécifiques, leur capacité unique à prendre conscience des besoins des gens et leur compréhension de la meilleure façon de les prendre en compte.

Enfin, c’est important de reconnaître la bonne foi et l’honnêteté de ceux qui croient sincèrement à l’importance de cette cause.Bien que je ne puisse accepter leur position,  j’ apprécie leur sincérité. Jésus a dit «je serai avec vous toujours jusqu’à la fin des temps» Puisse un esprit de confiance dans le Seigneur et de respect mutuel caractériser ce moment de l’histoire de l’Eglise».

Source : Internet

3. PHOTOS et ARTICLES DE L’ ORDINATION SUR LE ST  LAURENT

On trouvera les photos sur le site www.virtuelle-dioezese.de . Cliquez sur Weihe-St. Lawrence River, Canada 2005.

Il y a aussi de jolies photos sur le site de CORPUS : www.corpus.smugmug.com ainsi qu’un excellent article de Dr Bill Manseau qui

assistait aux ordinations sur le Saint Laurent .

Nous remercions très sincèrement CORPUS pour l’ aide inestimable qu’ils apportent aux participantes à notre cycle de préparation à l’ordination, pour la présence et le soutien de Bill Manseau et David Gawlick au cours des ordinations sur le Saint Laurent .

On trouve aussi un autre article très plaisant écrit par Bridget Mary Meehan, sur son site: http://godtalktv.org/catholicwomenpriests.html

 La WOC (Conférence pour l’ordination des femmes)

soutient les catholiques nouvellement ordonnées

SAMEDI 26 JUIN 2004, un groupe de six femmes catholiques originaires de cinq pays, dont les Etats-Unis ont été ordonnées au diaconat catholique au cours d’une célébration sur le Danube (Europe).

Deux femmes évêques, Christine Mayr-Lumetzberger (Autriche), Gisela Forster (Allemagne) et un homme Rafael Regelsberger (Autriche>, évêque catholique romain réformateur, ont procédé aux ordinations. Ceci fait suite aux ordinations de femmes qui ont commencé en 2002 sur le Danube. À cette date, un groupe de sept femmes comprenant Mayr-Lumetzberger et Forster a été ordonné à la prêtrise par deux évêques catholiques réformateurs.

La Conférence pour l’ordination des femmes (WOC), organisation pour l’accès des femmes à la prêtrise dont le siège est aux Etats-Unis approuve toutes les façons dont les femmes manifestent qu’elles veulent vivre la prêtrise, y compris la démarche que font ces femmes sur le Danube. Nous approuvons nos sœurs américaines; qui, avec les quatre autres femmes venant du Canada, de France, de Suisse, de Lettonie ont été ordonnées comme diacres catholiques. Chacune vit courageusement au grand jour son appel baptismal par le chemin de l’ordination.

La présidente de WOC, Joy Bames a déclaré: "Les femmes posent des bases pour créer activement un ministère pastoral rénové. Woc approuve les femmes qui répondent à l’appel à l’ordination et témoignent publiquement de l’appel que l’Esprit leur adresse ».

"Ces femmes visionnaires ne quittent pas l’Église. Elles la renouvellent." dit Judy Johnson, (PhD ) membre du conseil d’Administration de WOC et co-présidente du Ministère de l’obéissance prophétique de WOC, un projet de soutien aux femmes vivant ouvertement leur appel au ministère par l’ordination. "Rome a institutionnalisé et confisqué le sens originel de la prêtrise et ni la papauté ni les évêques américains ne changeront cet état de choses avant que les Catholiques ne leur montrent le chemin."

De nouvelles ordinations de femmes sont projetées en 2005, éventuellement ici aux États-Unis. [...]

WOC fait appel à tous les Catholiques pour continuer à transformer les structures patriarcales agonisantes en apportant une nouvelle vie par "une communauté de disciples égaux." 

WOC est l’organisation nationale qui milite pour l’égalité dans tous les aspects de la vie et des ministères dans l’Église Catholique, - y compris l’ordination des femmes. WOC célèbrera en 2005 son 30éme anniversaire

 

Pour plus d’information sur WOC consulter leur Site.

Voir ici "ordination de femmes", avec son lien vers le Site "Womenpriests" et présentation de sa page d'accueil 

de même que la très intéressante  présentation du Site "But du Site" par son Webmestre le Père Wijngaards.
voir aussi "Ordination d'une femme dans le Gard"


Si vous voulez réagir, un  e-mail : EnMarcheGenBen@aol.com

Imprimer

Retour en Haut de page
Retour au Sommaire du Site

 

marqueur eStat'Perso

CHRÉTIENS D'AUJOURD'HUI
Copyright © 2010 Paul Canonge. Tous droits réservés.
Mise à jour le lundi 15 novembre 2010